Accueil » La congélation et la surgélation

La congelation et la surgelation

Qu’est-ce que la congélation ? Qu’est-ce que la surgélation ? Et surtout quelle est la différence ? Vous trouverez ci-dessous quelques indications pour distinguer la congélation de la surgélation. Vous trouverez également des astuces et conseils pour mieux congeler vos aliments au quotidien.

Aliments congelés et surgelés

Les différences de temps et de degré entre ces deux processus sont les suivantes :

  • La surgélation est un procédé industriel qui accélère la prise du froid, permettant de congeler l’aliment en quelques minutes à une température de -30°C. Cette technique permet de tenir à distance les micro-organismes tout en préservant l’intégrité des cellules.
  • La congélation (au moins -18°C) est un processus plus lent qui se déroule dans un appareil domestique comprenant un congélateur ou un réfrigérateur-congélateur. Après la congélation, l’aliment peut être conservé à basse température jusqu’au moment de le consommer.

Les bons gestes de la congélation

  • Les aliments qui vont se périmer, ainsi que les fruits et légumes trop mûrs, ne doivent pas être congelés. Congelez-les le plus rapidement possible après les avoir achetés ou préparés.
  • Congelez toujours les aliments dans des sacs ou des récipients hermétiques prévus à cet effet. Il est également conseillé de placer une étiquette sur les aliments indiquant le nom du produit et la date de congélation.
  • Il est préférable de cuire certains aliments avant de les congeler, comme les huîtres, les palourdes ou les moules, qui sont sensibles à l’ébullition. Les légumes, quant à eux, se conservent mieux s’ils ont été blanchis au préalable.
  • Il est fortement recommandé de ne pas recongeler des plats ou des articles surgelés qui ont été fondus une première fois.
  • Mesurez régulièrement la température de votre congélateur, qui doit être maintenu à -18°C.

Conservation des aliments dans le congélateur

Le froid permet de conserver la valeur nutritive des aliments. Il préserve bien la couleur et le goût, même s’il altère souvent la texture. En réalité, certains plats ou aliments contenant beaucoup d’eau, comme les pâtes en sauce, le tofu, le yaourt et le lait, peuvent perdre leur texture après la congélation.

Pour réhomogénéiser le lait congelé, il faut le remuer vigoureusement. Ces articles peuvent encore être consommés sans danger malgré le changement de texture.

Cependant, l’aliment peut s’assainir et développer une saveur « congelée » avec le temps. Bien que la congélation empêche les germes de se développer, les articles qui ont déjà été congelés pendant une longue période peuvent ne plus être comestibles.

Certains aliments ne sont pas adaptés à la congélation. Les œufs crus avec leur peau ou les œufs durs, les fromages à pâte molle comme le brie, ou les fromages frais comme la ricotta, par exemple.

Il est à noter que certains légumes tels que :

  • La laitue,
  • Les pommes de terres,
  • Les radies.

Ne doivent pas être congelés car ils perdront leur croquant.

Règles d’or de la congélation des aliments

Bien que les aliments perdent un peu de leur texture et de leur saveur lorsqu’ils sont congelés, cette méthode peut néanmoins s’avérer bénéfique pour conserver les légumes et les fruits du jardin. Il y a quelques principes essentiels à suivre avant de commencer :

  • Ne congelez que les produits qui sont encore assez frais.
  • Les articles doivent être soigneusement nettoyés.
  • Lavez-vous méticuleusement les mains : les conditions d’hygiène doivent être maintenues à tout moment.
  • Conditionnez toujours vos articles (sacs ou boîtes de congélation) avant de les congeler pour éviter qu’ils ne soient brûlés par le froid et pour les préserver de toute contamination.
  • Avant de congeler des légumes, il faut les blanchir.
  • Laissez le temps aux aliments chauds de refroidir avant de les congeler.
  • Étiquetez les articles en indiquant leur nature, leur poids et la date à laquelle ils doivent être congelés.
  • Vérifiez que votre congélateur est capable de maintenir une température de -26°C pour pouvoir congeler des aliments.

Quelques rappels et recommandations en matière de congélation

  • Congelez les aliments le plus rapidement possible après les avoir achetés ou préparés. Les légumes verts et les moules, par exemple, gagnent à être blanchis à l’avance (attention toutefois, ils doivent ensuite être bien refroidis avant d’aller dans le congélateur)
  • Choisissez des récipients adaptés : sacs et boîtes hermétiques (de préférence en verre).
  • Inscrivez la date et le lieu de congélation sur chaque produit.
  • Vérifiez régulièrement le niveau de votre congélateur : il doit se situer entre -12 et -18 degrés Celsius.
  • Les aliments décongelés ne doivent pas être recongelés car la congélation met les germes au repos sans les tuer, et lorsque la chaleur augmente suffisamment, les bactéries se réveillent et se reproduisent. Vous courez le risque de contracter une intoxication alimentaire !

Qu’allez-vous faire des sacs ?

  • Si vous congelez des aliments dans des sacs en plastique :
  • Veillez à ce qu’ils soient peu serrés pour permettre leur expansion.
  • Avant de fermer les sacs, enlevez l’air et rangez-les dans le congélateur sans les entasser.
  • Le repas devrait être correctement congelé après douze à vingt-quatre heures.
  • Les sacs peuvent alors être empilés sans risquer d’endommager leur contenu.
  • La qualité des aliments est également affectée par la durée de conservation. Il existe un tableau des dates de péremption qui donne une estimation correcte de la durée de conservation de nombreux aliments. Si vous devez conserver un aliment pendant une période prolongée, envisagez d’utiliser une machine à emballer sous vide.